L’équipe et l’histoire

L’ÉQUIPE

Énergie de Nantes, c’est à la fois un fournisseur associatif (le seul !) qui appartient à ses membres, et un mouvement qui agit concrètement pour réduire nos consommations d’énergie et lutter contre la pauvreté énergétique.

STEFFIE KERZULEC

La présidente qui prend soin des adhérent·e·s

Steffie a travaillé pendant 7 ans à l’association Alisée comme conseillère énergie où elle accompagnait les habitant·e·s dans la rénovation énergétique de leur logement, les énergies renouvelables et dans la lutte contre la précarité énergétique. 

Depuis des années, Steffie est aussi activiste pour le climat et la justice sociale.

Aujourd’hui, elle allie ces deux expériences avec EDN, où elle aide les habitant·e·s à se réapproprier l’énergie et inventer un nouveau modèle énergétique qui soit socialement et écologiquement juste.

RÉGIS CONTREAU

Président et créateur de lien

Régis travaille depuis 20 ans dans le secteur de l’énergie (EDF – GDF puis Engie et GRDF). Témoin du démantèlement du service public national de l’énergie, il a à cœur de re-créer un service public, localement, dans le sens d’une transition énergétique pour toutes et tous.

Il met sa riche expérience et ses connaissances exceptionnelles dans ce domaine au service de la réappropriation de l’énergie par toutes et tous. 

ARTHUR D’HERBEMONT

Le technicien agile

Après une expérience à EDF où il travaille à la conception d’un micro-réseau énergétique pour l’ile de la Jamaïque (avec une forte part d’énergies renouvelables), Arthur se lance en 2016 avec son frère dans un tour d’Europe des micro-réseaux communautaires et des coopératives citoyennes d’énergie. Pour lui, c’est un moyen de faire une transition énergétique par le bas.

Féru de technique et passionné par les aventures collectives, il espère créer un mouvement d’ampleur autour de l’énergie. Un mouvement qui aille dans le sens d’une écologie populaire.

CLÉMENT BARAILLA

Le trésorier créatif

À travers l’association qu’il a créée, la panoplie agile, Clément aide les gens à mener à bien des projets collectifs, en les conseillant sur la stratégie et l’organisation, en promouvant des fonctionnements alternatifs. Co-fondateur de Nantes en commun, il a coordonné la campagne des municipales.

Après l’ouverture du café du Chapeau rouge, Clément apporte ses nombreux savoir-faire entrepreneuriaux et stratégiques pour donner vie à EDN, un nouveau commun à Nantes.

MARGOT MEDKOUR

fait rayonner EDN

Margot a lancé l’enquête sur l’énergie au sein de Nantes en commun et depuis, agit pour mettre en œuvre les propositions élaborées il y plus de 2 ans maintenant. Militante dans l’éducation populaire et pour la réappropriation de nos vies, elle entend œuvrer au sein d’EDN pour améliorer concrètement le cadre de vie d’habitant·e·s en précarité énergétique et faire d’EDN un service public local de l’énergie.

CLÉMENT LACROIX

L’aventurier énergétique

Clément est enseignant-chercheur à l’IMT et mène des recherches sur les moyens de produire des énergies renouvelables de façon décentralisée, et de les stocker efficacement. Passionné de low-tech et préoccupé par les inégalités sociales, il anime depuis quelques mois le groupe d’habitant·e·s aventurier·e·s énergétiques pour lutter contre la précarité énergétique et faire en sorte qu’il se réapproprie toute la chaîne de l’énergie. 

L’HISTOIRE

Tous les membres de l’équipe se sont rencontrés et réunis dans le cadre de Nantes en commun, un mouvement de réappropriation de la ville par ses habitantes et habitants.

En 2019, Nantes en commun initie une enquête sur l’énergie : comment se réapproprier l’énergie en tant qu’habitant·e·s ? Comment agir localement pour une transition énergétique qui aille dans le sens d’une écologie populaire ? Des centaines de personnes y ont contribué directement, la synthèse est disponible publiquement sur le site de Nantes en commun·e·s.

En partant de nos besoins, de nos expériences et d’exemples inspirants en France et ailleurs, nous avons élaboré plusieurs propositions : le fournisseur local d’énergie proches des habitant·e·s, la rénovation par tiers financement, ou le développement d’une filière des matériaux biosourcés. 

Le projet de fournisseur local d’énergie renouvelable était une proposition phare de Nantes en commun pour les élections municipales de 2020 (6 500 personnes ont voté pour Nantes en commun).

Nantes en commun l’avait dit : dans le cas où nous ne gagnerions pas, nous mettrons en place nos propositions en dehors des institutions. Dès le premier confinement, nous nous sommes remis au travail et nous avons adapté notre proposition. En avril 2021, les statuts d’Énergie de Nantes, EDN, étaient déposés. Le 1er juillet 2021, le dossier d’agrément pour la license de fourniture est déposé à la DGEC (Direction générale de l’énergie et du climat). Après des premiers retours prometteurs, nous devrions obtenir l’agrément d’ici mi-février.